2013-08-05

A Comet





Luisa has reread Sixsmith's letters a dozen times or more in the last day and a half. They disturb her deeply. A university friend of Sixsmith's, Robert Frobisher, wrote the series in the summer of 1931 during a prolonged stay at a chateau in Belgium. It is not the unflattering light they shed on a pliable young Rufus Sixsmith that bothers Luisa, but the dizzying vividness of the images of places and people that the letters have unlocked. Images so vivid she can only call them memories. The pragmaticjournalist's daughter would, and did, explain away these 'memories' by an imagination hypersensitized by her father's recent death, but a detail in one letter freezes this explanation in its tracks. Robert Frobisher mentions a comet-shaped birthmark between his shoulder-blade and collarbone.





En l'espace d'une journée et demie, Luisa a relu les lettres de Sixsmith une douzaine de fois, peut-être plus. Quelque chose la dérange dans ces lettres. Un ami de l'université de Sixsmith nommé Robert Frobisher les a écrites au cours de l'été 1931, lors d'un séjour prolongé dans un château en Belgique. Ce n'est pas tant le fait qu'elles lèvent le voile sur la docilité du jeune Rufus Sixsmith qui ennuie Luisa, mais l'étourdissante clarté des images de lieux et de personnages que la correspondance a libérées. Des images si nettes que le mot « souvenirs » s'impose à elle. La fille du pragmatique journaliste dirait - c'est d'ailleurs ainsi qu'elle se l'explique - que cette impression est due à l'hypersensibilité provoquée par la récente disparition de son père ; cependant il reste ce détail figurant dans l'une des lettres. Robert Frobisher fait état d'une tâche de naissance entre son omoplate et sa clavicule.





Cloud Atlas, Cartographie des nuages, David Mitchell, 2004 
Cloud Atlas, Lana and Andy Wachowski and Tom Tykwer, 2012