2013-07-10

Méritè-je ce galuchat ?




CREVEL René 
MON CORPS ET MOI. MANUSCRIT AUTOGRAPHE SIGNÉ. Circa 1924. 184 feuillets in-4 montés sur onglet, Bradel demi-vélin ivoire, plats recouverts de peau de serpent, pièce de titre dorée sur le premier plat et seconde pièce de titre dorée sur le dos. (Reliure de l'époque). Manuscrit autographe complet de Mon Corps et Moi d'inspiration autobiographique sur le malaise de toute une génération au lendemain de la guerre. Ce livre désespéré et plutôt scandaleux fut refusé par la Nouvelle Revue Française, Philippe Soupault le fera éditer en 1925 au Sagittaire. Ce manuscrit a été établi par l'auteur. En frontispice, figure un beau portrait photographique de René Crevel, tirage argentique de l'époque [1923-1924), vraisemblablement réalisé par Martinie. (21,5 x 14 cm). Sous la photographie figure la signature autographe de René Crevel et cette mention: "Méritè-je ce galuchat?". Crevel fait allusion à la reliure qui pourrait être réalisée par Gonon, relieur et ami de Paul Eluard. (René Crevel prenant cette peau de serpent pour du galuchat). Ce manuscrit monté sur onglet et établi par René Crevel comprend la version intégrale et définitive de l'édition imprimée de Mon Corps et Moi. (115 feuillets). A la suite figurent 69 feuillets de différentes ébauches, parfois inédites, des variantes de premier jet figurent sur des pages autographes ou dacylographiées ainsi que des épreuves de textes publiés en revue. Les passages érotiques présents dans ce manuscrit ont été édulcorés dans la version imprimée. Au verso de 6 pages de ces derniers textes, foliotés de la main de Crevel, figurent des dessins originaux à l'encre de Crevel représentant des visages de femme de face ou de profil.... "Charnières des jarrets, saignée du bras qu'il suffit de caresser pour n'ignorer plus la pitié et tous ces oasis d'odeurs humaines qui persuadent le désir. Ventre creux, ventre de Christ, cuisses polies, colonnes de mystère où s'accomplit le travail des muscles bien réglés. Mes doigts à peine tangents les laisser-aller et par le sommet de leurs petits monts sensibles apprendre à connaître les vibrations d'un corps qu'on force à l'amour... La bouche est le gouffre où le plus voluptueux de notre chair a connu les plus doux naufrages et aussi les plus terribles tempêtes tout contre le rocher des dents."......"Je suis seul... J'ai bien pour me tenir compagnie le souvenir de mon amie, mais ce souvenir n'est pas un secours. Il m'obsède, m'irrite. Plus donc me verrait sur un rocher entre un ciel et une mer de plomb la mémoire de l'eau fraîche, celle des arbres, de leurs feuilles de velours... Elle qui riait tant de me voir maladroit, elle qui... Elle qui... mais elle est insupportable. Ce soir j'en ai assez.".... SEUL MANUSCRIT CONNU DE CETTE VÉRITABLE AUTOBIOGRAPHIE, CHEF-D'OEUVRE DE RENÉ CREVEL

16/05/13
Binoche et Giquello
EMail : info@binocheetgiquello.com
Tél. : +33(0) 1 47 42 78 01
Estimation : 100 000 - 120 000 €
Résultat : 80 000 €  Lot n°226