2013-06-29

Brume d'Agon



L'imagination créative de Brook Lee et Hinarani de Longeaux
mercredi 26 juin 2013 à 01H00

Le Laboratoire du formulateur de Papara s'est transformé en palais des "reines de beauté"
La présidente du jury de l'élection de miss Tahiti 2013 a effectué une séance de création à la Cosmetic Academy en compagnie de miss Tahiti 2012.
Brook Mahealani Lee, miss Univers 1997, fait part de son expérience à Hinarani qui représentera la France le 9 novembre prochain à Moscou.
Elles ont élaboré un monoï et une crème de fleurs de Tahiti baptisés "Mahealani" et "Perle rose".

Les reines de beauté que sont Brook Lee, miss Univers 1997, et Hinarani de Longeaux, miss Tahiti 2012, ont effectué mardi une des étapes du parcours olfactif et sensoriel issu de la Cosmetic Academy. Accompagnées d'Arnaud Sol-Dourdin, directeur artistique de la Société miss France pour miss Univers et miss Monde, et d'Heiarii Robson, directeur artistique du comité miss Tahiti, elles ont mis à profit la matinée d'hier pour confectionner un monoï pour Brook et une crème de fleurs de Tahiti pour Hinarani.
Olivier Touboul, directeur du Laboratoire de cosmétologie du Pacifique sud de Papara a accueilli ses invités et leur a fait visiter son laboratoire ; il leur a ainsi fait découvrir la fabrication du monoï, un des secrets de beauté des vahine. Puis ils ont revêtu la blouse blanche de laborantin et se sont retrouvés dans "les conditions réelles de création dans un laboratoire".

Un "accueil fantastique"
Sur la base des arômes de magnolia, d'oranger, de nénuphar, de fruits de la passion, de thé vert et de thé blanc, Arnaud a créé une brume hydratante pour le visage également fixateur de maquillage. Il a nommé sa création Brume d'Agon, du nom d'un lieu géographique, la Pointe d'Agon, située dans le sud du Cotentin envahi par les brumes matinales.
"C'est ma première visite à Tahiti. J'ai été surpris par l'accueil fantastique que j'ai eu. Je trouve que les polynésiens ont une énergie positive extraordinaire et font preuve d'une grande ouverture d'esprit", confie Arnaud. Brook, Mahealani Lee a revisité une "ancienne recette hawaïenne" pour élaborer un monoï aux fragrances de magnolia, tiare, litchi, vanille hibiscus et fraise.
Le résultat d'une belle couleur dorée a été nommé Mahealani. C'est sa première expérience dans le domaine de la création de cosmétique. "J'adore" a-t-elle déclaré. Hinarani de Longeaux, dont c'était la quatrième visite au laboratoire du formulateur a, quant à elle, laissé son imagination vagabonder pour confectionner une crème de fleurs de Tahiti. Après avoir mélangé les arômes d'aloe vera, de mûres, d'oranges, de jasmin, de framboises, de fraises, de vanille et de fleurs d'orangers, elle a obtenu une crème hydratante d'un ravissant rose tendre qu'elle a baptisé : "Perle rose".

http://www.ladepeche.pf/article/la-vie-des-communes/l'imagination-creative-de-brook-lee-et-hinarani-de-longeaux