2013-04-02

L'église regrette quant à elle le manque de dialogue

Si Pâques voit les demandes de baptême exploser, si le pape François fait la une des médias, la réalité de l'église catholique est parfois moins réjouissante. Ainsi, depuis des années, certaines personnes baptisées dans leur enfance formulent des demandes pour être "apostasiées", autrement dit être rayées des registres de l'Eglise ou "débaptisés".
Deux situations peuvent conduire à cette démarche. Elle est tout d'abord entreprise par les personnes qui changent de religion. Mais elle peut l'être aussi par ceux qui n'adhèrent pas ou plus à une religion dont les prises de position ne leur conviennent pas. La question du mariage homo en est un exemple emblématique.
Face à ces défections, l'église regrette quant à elle le manque de dialogue.