2013-04-03

Get used to it



Everybody wants their privacy, but I don't know how you're going to maintain it.  It's just we're going into a different world, uncharted, and, like it or not, what people can do, what governments can do, is different.  And you can to some extent control, but you can't keep the tides from coming in.

The argument against using automation, it's this craziness- oh, it's Big Brother. Get used to it.
But what's the difference whether the drone is up in the air or on the building? I mean intellectually I have trouble making a distinction. And you know you're gonna have face recognition software.  People are working on that.
We're going to have more visibility and less privacy. I don't see how you stop that. And it's not a question of whether I think it's good or bad. I just don't see how you could stop that because we're going to have them.


Chacun tient à son intimité, mais je ne sais pas comment vous aller la conserver. Nous sommes en train d'entrer dans un monde différent, inexploré, et que vous le vouliez ou non, ce que les gens peuvent faire, ce que le gouvernement peut faire, est différent. Et vous pouvez jusqu'à un certain point le contrôler, mais vous ne pouvez empêcher la marée de monter.
L'argument contre l'utilisation de l'automatisation : "Oh, c'est de la folie, c'est Big Brother !" Vous devriez vous y faire.
Quelle différence si le drone est en l'air ou accroché au building ? J'avoue qu'intellectuellement j'ai du mal à faire la différence. Et vous savez que vous allez avoir des technologies de reconnaissance faciale. Des gens y travaillent.
Nous allons avoir plus de visibilité et moins d'intimité. Je ne vois pas comment vous allez l'arrêter. Et ce n'est pas la question de savoir si c'est bien ou mal. C'est juste que je ne vois pas comment vous allez l'arrêter car nous allons les avoir.

Michael Bloomberg 
https://www.facebook.com/mikebloomberg