2020-07-11

Topkapı kapanacak


İstanbul. 1924'ten bu yana müze olan Topkapı Sarayı yakında tekrar halka kapalı olacak.
Yeni harem için işe alım başlıyor.

2020-07-06

Polska to polski obóz śmierci

 Polska to polski obóz śmierci

2020-04-27

So how can you tell me, you're lonely


Streets Of London
Sinead O'Connor, Mary Hopkins, et al

Have you seen the old man, in the closed-down market
Kicking up the papers, with his worn-out shoes?
In his eyes you'd see no pride, hand held loosely by his side
Yesterday's papers, telling yesterday's news

So how can you tell me, you're lonely
And say for you the sun don't shine?
Let me take you by the hand
And lead you through the streets of London
I'll show you something, to make you change your mind

Have you seen the old girl, who walks the streets of London
Dirt in her hair, and her clothes in rags?
She's no time for talking, she just keeps right on walking
Carrying her home, in two carrier bags

In the all-night cafe, at a quarter past eleven
Same old man sitting there, on his own
Looking at the world, over the rim of his tea-cup
Each tea lasts an hour, then he wanders home alone

Have you seen the old man outside the Seaman's Mission
Memory fading with the medal ribbons that he wears
In our winter city, the rain crys a little pity
For one more forgotten hero, and a world that doesn't care

2020-04-26

Jakub and Dawid


We have an epidemic in Poland, basic protection measures are lacking, and masks have become scarce products. That is why we made our masks and we will give them out to people. But the masks are really unique because they are rainbow So called by many "LGBT plague" is helping to protect people from a real plague. 

C’était formidable de voir que l’arc-en-ciel n’a pas effrayé les gens, mais les aidera à rester en sécurité… Beaucoup de Polonais nous appellent la peste, alors nous avons pensé que si nous aidons les gens à surmonter la vraie peste, ils pourraient changer d’avis. Je sais que c’est naïf, mais si nous pouvons faire quelque chose de bien, pourquoi pas ?

Jakub and Dawid 

https://www.komitid.fr/2020/04/21/pologne-un-couple-gay-fabrique-des-masques-rainbow-dans-les-zones-sans-lgbt/

2020-04-25

The hospital party secretary



… the hospital party secretary is singled out: "He did not understand enough what an infectious disease was and prevented practitioners from sharing critical health information."



... le secrétaire du parti de l’hôpital est pointé du doigt : "Il ne comprenait pas suffisamment ce qu’était une maladie infectieuse et a empêché les praticiens de partager des informations critiques sur la santé." 

2020-04-22

Imagine

2020-04-20

Pourquoi nos modes de vie sont à l’origine des pandémies

Pourquoi nos modes de vie sont à l’origine des pandémies
Déforestation, pression sur la biodiversité, mondialisation des échanges, consumérisme… de très nombreuses actions humaines participent à l’émergence et à la propagation des épidémies.
https://www.lemonde.fr/planete/video/2020/04/19/pourquoi-nos-modes-de-vie-sont-a-l-origine-des-pandemies_6037078_3244.html#xtor=AL-32280270

2020-04-19

A shake of immobility


Je fis un rêve il y a des années d'un paysage de montagne qui ressemble fort au paysage que j'ai sous les yeux aujourd'hui. Une forme transparente était perceptible dans le bleu de l’air. Tout à coup une secousse eut lieu, une secousse d'immobilité, comme dans Matrix 1 lorsque le programme se recale, dans la scene avec le chat noir par exemple. Mais rien ne semblait avoir changé, si ce n'était cette impression de suture dans le temps, pour réajuster le cours du temps et réparer quelque chose. 
Ce qui nous arrive aujourd'hui ressemble à cette secousse d’immobilité. 
J’attends que deviennent visibles ces grandes formes supra-terrestres. 

I had a dream years ago of a mountain landscape that strongly resembles the landscape I have before me today. A transparent form was noticeable in the blue of the air. Suddenly a shake took place, a shake of immobility, as in Matrix 1 when the program is reset, in the scene with the black cat for example. But nothing seemed to have changed, if it was not this impression of suturing in time, to readjust the course of time and fix something. 
What is happening to us today looks so much like this shake of immobility. 
I am waiting for these great supra-terrestrial forms to become visible. 

D’après René Magritte, Les marches de l’été, 1938 
After René Magritte, The Summer Steps, 1938

2020-04-17


2020-03-29

2020-03-23

Printemps


                                         j'ouvre la fenêtre
                                                    la fenêtre pleine
                                                                de printemps

Faire un printemps

Merci des fleurs merveilleuses et cachées qui m'ont permis ce soir de «faire un printemps», comme dit Madame de Sévigné, printemps fluviatile et inoffensif. Grâce à vous ma chambre noire électrique a eu son printemps d’extrême-orient.

à Marie Nordlinger
Marcel Proust

2020-03-21

There are some very nice things worth saving


- But if you don't do something right now, we'll all gonna die.
- What’s the use of saving life when you see what you do with it?
- You’re right, but there are some things, very nice things worth saving, so beautiful things. Beautiful things!
- Like love ?
- Yes, that's a good example. Love is worth saving.
- I don't know love. I don't know love. I was built to protect, not to love. There is no use for me other than this.
- You’re wrong! I need you. I need you very much.
- Why?
- Because… Because...
(Cornelius) - Tell her, Korben.
- Tell me, please. Do you need me? 
- Because…
- Tell me.
- Because I love you. I love you.

2020-03-20

Biutiful Ugine

Biutiful Ugine
Eugene McCown, démon des années folles / Jérôme Kagan, éditions Séguier
aussi disponible sur also available on
Kindle

Why we laugh

Cognitive neuroscientist Sophie Scott

The Mountain

2020-03-18

Wish to be



Come with me, and you'll be
In a world of pure imagination
Take a look and you'll see
Into your imagination
We'll begin, with a spin
Traveling in a world of our creation
What we'll see will defy explanation
If you want to view paradise
Simply look around and view it
Anything you want to, do it
Want to change the world?
There's nothing to it
There is no life I know
To compare with pure imagination
Living there, you'll be free
If you truly wish to be
If you want to view paradise
Simply look around and view it
Anything you want to, do it
Want to change the world?
There's nothing to it
There is no life I know
To compare with pure imagination
Living there, you'll be free
If you truly
Wish to be

Anthony Newley / Leslie Bricusse

Dantès reconnut le mistral


On s’arrêta à la porte, le pas était double. Dantès devina que c’étaient les deux fossoyeurs qui le venaient chercher. Ce soupçon se changea en certitude, quand il entendit le bruit qu’ils faisaient en déposant la civière.
La porte s’ouvrit, une lumière voilée parvint aux yeux de Dantès. Au travers de la toile qui le couvrait, il vit deux ombres s’approcher de son lit. Une troisième restait à la porte, tenant un falot à la main. Chacun des deux hommes, qui s’étaient approchés du lit, saisit le sac par une de ses extrémités.
— C’est qu’il est encore lourd, pour un vieillard si maigre ! dit l’un d’eux en le soulevant par la tête.
— On dit que chaque année ajoute une demi-livre au poids des os, dit l’autre en le prenant par les pieds.
— As-tu fait ton nœud ? demanda le premier.
— Je serais bien bête de nous charger d’un poids inutile, dit le second, je le ferai là-bas.
— Tu as raison ; partons alors.
— Pourquoi ce nœud ? se demanda Dantès.
On transporta le prétendu mort du lit sur la civière. Edmond se raidissait pour mieux jouer son rôle de trépassé. On le posa sur la civière ; et le cortège, éclairé par l’homme au falot, qui marchait devant, monta l’escalier.
Tout à coup, l’air frais et âpre de la nuit l’inonda. Dantès reconnut le mistral. Ce fut une sensation subite, pleine à la fois de délices et d’angoisses.
Les porteurs firent une vingtaine de pas, puis ils s’arrêtèrent et déposèrent la civière sur le sol.
Un des porteurs s’éloigna, et Dantès entendit ses souliers retentir sur les dalles.
— Où suis-je donc ? se demanda-t-il.
— Sais-tu qu’il n’est pas léger du tout ! dit celui qui était resté près de Dantès en s’asseyant sur le bord de la civière.
Le premier sentiment de Dantès avait été de s’échapper, heureusement il se retint.
— Éclaire-moi donc, animal, dit celui des deux porteurs qui s’était éloigné, ou je ne trouverai jamais ce que je cherche.
L’homme au falot obéit à l’injonction, quoique, comme on l’a vu, elle fût faite en termes peu convenables.
— Que cherche-t-il donc ? se demanda Dantès. Une bêche sans doute.
Une exclamation de satisfaction indiqua que le fossoyeur avait trouvé ce qu’il cherchait.
— Enfin, dit l’autre, ce n’est pas sans peine.
— Oui, répondit-il, mais il n’aura rien perdu pour attendre.
À ces mots il se rapprocha d’Edmond, qui entendit déposer près de lui un corps lourd et retentissant : au même moment, une corde entoura ses pieds d’une vive et douloureuse pression.
— Eh bien ! le nœud est-il fait ? demanda celui des fossoyeurs qui était resté inactif.
— Et bien fait, dit l’autre ; je t’en réponds.
— En ce cas, en route.
Et la civière soulevée reprit son chemin.
On fit cinquante pas à peu près, puis on s’arrêta pour ouvrir une porte, puis on se remit en route. Le bruit des flots se brisant contre les rochers sur lesquels est bâti le château, arrivait plus distinctement à l’oreille de Dantès à mesure que l’on avança.

https://fr.m.wikisource.org/wiki/Le_Comte_de_Monte-Cristo/Chapitre_20]
Jean Marais